Agenda Carte interactive Météo
  • FR

    Faune et flore de Lauzière

    Accueil > Explorer > Massif de La Lauzière > Faune et flore de Lauzière

    Respirez…Vous êtes en Porte de Maurienne !

    Entièrement situé dans le département de La Savoie, limité au nord par La Tarentaise dans sa partie inférieure et au sud par l’extrémité de la Vallée de la Maurienne, le Massif de la Lauzière classé en « site Natura 2000 », s’étend sur une vingtaine de kilomètres et couvre une superficie de plus de dix mille hectares. Ce sont les directives « Habitats » et « oiseaux » qui lui ont valu de bénéficier du label « Natura 2000 ». . Vingt-quatre zones “d’habitats naturels d’intérêt communautaire”, telles que les prairies de fauche de montagne ou les tourbières d’altitude y sont recensée. Quinze espèces remarquables à l’échelle européenne sont présentes sur le territoire, tant pour la flore, que pour les oiseaux, ou pour la faune.

    Prairies fleuries, un réservoir de biodiversités

    Quel plaisir d’apercevoir au détour d’un chemin de randonnée du massif de La Lauzière, une prairie aux milles couleurs. Vous découvrirez d’innombrables insectes ô combien méconnus, vous observerez les oiseaux cherchant refuge et nourriture et vous serez captivés par la diversité de couleurs apportée par l’abondance de fleurs.

    Il suffit simplement d’évoquer quelques espèces dans ce milieu pour se rendre compte de la richesse de cette biodiversité ; le grand apollon, le gazé ou le demi-deuil (papillon), la caille des blés, le râle des genêts ou le tarier des prés (avifaune), le chardon bleu, la renouée bisorte ou le sainfoin (fleurs) sans oublier un insecte indispensable à notre survie, l’abeille.

    Parmi les 592 plantes inventoriées, 20 espèces bénéficient d’un statut de protection à l’échelle européenne, nationale ou régionale (le chardon bleu par exemple).

    Alpage fleuri en Lauzière
    Bouquetin en Lauzière

    Les espèces animales

    Les mammifères comprennent 5 espèces d’ongulés dont le bouquetin, le cerf, le chamois, le chevreuil et le sanglier. Le Cerf, le chamois et le chevreuil sont relativement nombreux en Lauzière. Le sanglier également bien présent peut occasionner des dégâts importants en Lauzière. Le bouquetin est plus rare. Plusieurs espèces de carnivores sont également répertoriées, dont le renard roux, la belette, le blaireau, la fouine, l’hermine, la martre et le putois. Leur présence témoigne de ressources alimentaires variées. Le loup et le lynx ont également été identifiés dans la zone.

    La marmotte est très fréquente dans les pelouses d’altitude !

    L’inventaire de l’avifaune a permis de dénombrer 73 espèces d’oiseaux nicheurs. Ce chiffre témoigne d’une diversité ornithologique relative. Parmi les espèces emblématiques de montagne présentes, citons le tétras-lyre, l’aigle royal et le lagopède alpin.

    Quelques espèces de reptiles ont par ailleurs été observés : lézard vert, lézard des murailles, orvet, couleuvre à collier et vipère aspic.

    Les espèces minérales

    Dans ce beau massif de La Lauzière, on peut trouver  des cristaux de nombreuses espèces minérales, comme l’anatase, la brookite, l’épidote, la meneghinite, l’apatite rose, le béryl, l’hématite, et bien sur des cristaux de quartz hyalin ou fumé.

    Soixante-dix-sept espèces minérales intéressantes ont été recensées (Or, Cuivre, minéraux de Béryllium, Uranium…)

    StGHgypse
    Translate »