Agenda Carte interactive Météo
  • FR

    Le safran de savoie

    Accueil > Découvrir > Terroir et saveurs > Le safran de savoie

    Le Safran Bio des Hurtières

    La culture du safran dans la vallée de la Maurienne est ancrée dans l’histoire de ce territoire. Plus d’un siècle après sa disparition, « l’or rouge » a récemment retrouvé ces lettres de noblesse par sa réimplantation sur les communes de Saint Julien Montdenis et Albiez-le-vieux. Aujourd’hui, aux portes de la Maurienne sur le domaine des Hurtières, Cécile et Gérard Berlioz lancent pour la première fois la production de crocus sativus et vous accueillent uniquement en octobre pour participer à la cueillette du safran et au travail de la fleur, sur rendez-vous

    Un peu d’histoire…

    La plante se nomme Crocus Sativus L. et appartient à la famille des iridacées . Elle est originaire de la Grèce orientale où elle y était cultivée depuis 1500 avant J-C. Elle a été introduite en Provence vers 600 avant J-C par les Phocéens.

    Depuis le moyen-âge jusqu’à la fin du XIXème siècle, la France était un grand producteur de safran qu’elle expédiait vers toute l’Europe et jusqu’aux Indes.

    Aujourd’hui, la production française est encore marginale. Le premier producteur mondial est actuellement l’Iran suivi de l’Espagne et de l’Inde.

    Crocus Sativus L. est une plante hivernale à floraison automnale dont les fleurs sont de couleur mauves. Le safran est issu de stigmates de couleur rouge sang au nombre de trois pour chaque fleur.

    Safran des Hurtières

    Les bienfaits

    Les propriétés stimulantes, digestives, antispasmodiques et euphorisantes du safran sont décrites par Homère. En effet, les pigments protègent les muqueuses, stimulent l’acuité visuelle, calment les douleurs d’estomac, désintoxiquent le foie et assurent une activité anti cancer et antioxydante.

    Il a également la réputation d’agir sur le système nerveux et serait à la fois analgésique et tonique. Cette épice serait aussi un hypotenseur ralentissant le rythme cardiaque et abaissant la pression artérielle tout en stimulant la respiration. Il est aussi soporifique, soignant les troubles du sommeil, les douleurs oculaires et les insomnies.

    Du thé ou du lait safrané bu a diverses reprises à raison de 15 pistils par jour sert d’agent de satiété pour une perte de poids, de graisse, de tour de taille et de hanches assez rapide sans changement de régime alimentaire.
    Infusé dans du thé chaud il soigne la mélancolie et en perse le safran a toujours traité la dépression. Il régule les règles, soulage les douleurs menstruelles et lombaires.

    Produit de beauté utilisé pour conserver une peau douce et jeune, de nos jours les pétales de fleurs séchées de Crocus sont utilisées pour parfumer nos bains et entrent dans la composition de nombreux produits cosmétiques.
    Produit aphrodisiaque, le safran infusé dans le thé serait un puissant fortifiant augmentant la sensibilité et le désir de la femme et multipliant la vitalité et la virilité de l’homme !

    culture du safran

    La Culture

    La culture du safran n’est que faiblement mécanisée car la récolte doit se faire à la main. Il faut récolter entre 180000 et 250000 fleurs de Crocus pour produire un kilogramme de safran sec. C’est ce qui explique le prix élevé de cette épice.

    Cette plante peut supporter des températures allant de -15 degrés à 40 degrés pendant plusieurs jours ce qui en fait une plante particulièrement bien adaptée au climat montagnard existant dans la vallée. La plante est pérenne mais la safraneraie nécessite d’être renouvelée tous les 4 à 5 ans. Les bulbes sont alors plantés en début ou milieu d’été pendant le période végétative de la plante.

    Les fleurs apparaissent 4 à 6 semaines après la plantation.

    La récolte du safran s’étale alors sur plusieurs semaines de début octobre à début novembre. L’opération de ramassage est délicate et nécessite une main d’œuvre importante. Les fleurs sont récoltées tôt le matin avant l’arrivée des chaleurs du jour et avant leur ouverture afin d’éviter la fanaison des stigmates.Vient ensuite l’étape d’émondage qui doit s’effectuer le même jour que la récolte. Il s’agit de séparer les stigmates de l’enveloppe florale. Puis les stigmates sont séchés lentement entre 30 et 50 degrés. C’est pendant un séchage lent et doux que des réactions chimiques libèrent les composés aromatiques et colorants caractéristiques du safran.

     

    Un produit de qualité

    Le safran Bio des Hurtières est certifié par l’organisme ECOCERT, nous travaillons donc dans le plus grand respect de leur cahier des charges.

    safran
    Recette Safran

    Idée Recette

    Un pistil = 3 filaments ou stigmates

     

    Pain perdu au safran

    • 4 belles tranches de pain de campagne ou de brioche rassis
    • 12 filaments de safran
    • 20 cl de lait
    • 2 oeufs
    • Quelques gouttes de vanille
    • 40 g de sucre
    • 2 cl de rhum (facultatif)

    Dans un plat creux, verser le lait tiédi, y laisser infuser 15 minutes le safran. Ajouter la vanille, les œufs battus et la moitié du sucre, le rhum (facultatif) Tremper le pain dans ce mélange. Faire griller dans une poêle légèrement beurrée, 2 minutes de chaque côté. Déguster tiède, recouvert de sucre glace ou bien de confiture

    Le Safran dans notre boutique !

    A l’Office de Tourisme nous avons le plaisir de vous présenter les produits de Cécile et Gérard Berlioz ainsi que d’autres produits issus de producteurs locaux …

    Translate »